Comment utiliser le Théâtre Forum pour faire émerger un changement dans un collectif ?

Vous avez peut-être déjà été confronté à un groupe rencontrant un problème complexe, un problème tellement complexe que chaque membre du groupe seul n’arrive pas à trouver une solution. Si c’est le cas, je vous invite à poursuivre votre lecture et découvrir ce formidable outil systémique qu’est le théâtre forum.

Pour … quoi le Théâtre Forum ?

Beaucoup de problèmes rencontrés dans nos entreprises trouvent leurs racines dans les interactions entre les personnes. Souvent ils se révèlent compliqués à partager et complexes à traiter. 

Je vous propose de découvrir dans cet article la pratique du Théâtre Forum que nous utilisons avec succès depuis plusieurs mois. Cet outil, né de la rencontre du monde du théâtre avec celui des travailleurs sociaux, tend à se développer de plus en plus dans le monde de l’entreprise.

 Session de Théâtre Forum sur une problématique de relation manager/collaborateurs Agile Tour Bordeaux – Novembre 2018 – Pascal Peidro, Charly Lacoste et Jérôme Urvoas.

Le principe du théâtre forum

Un problème rencontré par une équipe, un groupe ou une organisation est mis en scène dans une saynète par un metteur en scène (appelé joker) avec l’aide d’un groupe d’acteurs. La saynète est jouée devant la population confrontée au problème. S’en suit une phase où le public échange sur ce qu’il a perçu et réagit sur le ou les problèmes qu’il a identifiés. Un débat peut alors avoir lieu avec le public pour échanger sur la problématique sélectionnée par le groupe et faire émerger collectivement des solutions. 

Les membres du public sont ensuite invités à expérimenter eux-mêmes sur scène leurs solutions en rejouant la saynète avec les acteurs. Le public peut à nouveau échanger sur le résultat obtenu et valider, améliorer ou invalider les solutions expérimentées. 

Le format offre l’opportunité à chacun de passer d’un rôle de « spectateur du problème » à celui de « acteur de la solution ».

Les ingrédients du théâtre Forum

Pour organiser votre atelier Théâtre Forum il vous faut donc 

  • Un problème « complexe » rencontré par une équipe, une organisation ou un groupe d’individus. 
  • Un public volontaire pour se prêter à l’expérimentation et motivé pour trouver une solution à un problème existant. Idéalement il est composé en partie de l’équipe, des membres de l’organisation ou du groupe d’individus qui rencontrent le problème.
  • Une poignée d’acteurs talentueux extérieurs à la situation rencontrée. Ils ont la difficile tâche de faire revivre ce problème au public à travers une saynète.
  • Un joker pour faire le travail de mise en scène avec les acteurs puis faciliter l’interaction avec la salle lors de la représentation. Ce dernier conservera durant tout l’exercice une stricte neutralité en ne prenant partie pour aucune des solutions proposées. Cet oiseau rare cumule idéalement posture de coach/facilitateur et goût pour le théâtre. 

La préparation

  1. Le joker et les acteurs questionnent les représentants du groupe pour explorer le problème et les interactions entre les différentes personnes parties prenantes. Cette phase primordiale va permettre d’isoler le ou les problèmes et de donner corps à chaque personnage.
  2. A partir des éléments collectés, le joker et les acteurs construisent une saynète représentant une situation concrète illustrant le ou les problèmes sélectionnés.

La représentation

  1. Le public est ensuite réuni dans la salle où a lieu la représentation. Les acteurs et le joker proposent des petits jeux d’improvisation pour échauffer la salle, par exemple le rebond d’idées, l’abécédaire ou le jeu de la balle brûlante. Cette phase est nécessaire pour créer un climat de confiance et favoriser les échanges par la suite.
  2. La saynète est jouée par les acteurs.
  3. Le joker questionne le public pour créer un débat : « Etes-vous satisfait par le dénouement de cette scène ? Qu’avez-vous-vu ? Qu’avez-vous vu entendu ? Comment vous apparaît cette situation ? …. ». Ce questionnement progressif a pour but d’initier le débat en identifiant avec le groupe la problématique à traiter.
  4. Toujours sous forme de débat avec la salle, le joker fait émerger des propositions de solution « Que feriez-vous différemment ? » 
  5. Un ou des membres du public est invité à rejoindre les acteurs pour rejouer la scène avec les acteurs et expérimenter les solutions élaborées dans le débat. Les membres du public deviennent specta(c)teurs.
  6. S’en suit à nouveau une phase de débrief et de débat avec le public pour identifier les progrès et apprentissages. Si la solution paraît non satisfaisante de nouvelles pistes peuvent être identifiées avec le public et rejouées jusqu’à obtenir satisfaction. 

Quelques exemples

La plupart des problèmes rencontrés en entreprise peuvent faire l’objet d’un traitement avec le théâtre forum :

  • Difficultés relationnelles au sein d’une équipe
  • Accueil et le traitement des émotions au sein d’un groupe
  • Identification et traitement de comportements dysfonctionnels au sein d’un collectif (harcèlement moral, discrimination, …)
  • Mode de management inadapté (micro-management, …)
  • Accueil du changement par une organisation (réorganisation, mobilité, changement de méthodes de travail, …)
  • Détection la souffrance dans un collectif (burn-out, bore-out, …)

Les sujets les plus complexes et tabous peuvent être évoqués pour peu que les 3 conditions suivantes soient réunies :

  • Les personnes confrontées au problème se sentent en « sécurité » pour évoquer le problème.
  • Le public est volontaire pour traiter le problème.
  • L’exercice peut être préparé avec soin par le joker, les acteurs avec l’aide d’une partie des personnes confrontées au problème.

Exemple de saynète traitant à travers une scène de pair programming des problèmes de relation entre un expert et un jeune développeur

Les forces de l’outil

  • La représentation théâtrale permet de présenter de façon originale et interactive le problème au public, facilitant ainsi sa compréhension.
  • Le format facilite la prise de recul en mettant les membres du groupe en position de spectateur. Ils peuvent ainsi plus facilement porter un regard extérieur sur le problème. Cette « distanciation » permet d’évoquer et de traiter des sujets sensibles, parfois clivant pour le groupe rencontrant le problème. 
  • La collecte de réactions auprès du public permet de construire une représentation commune du problème et facilite la prise de conscience collective.
  • La suite du débat permet de faire émerger et de co-construire des solutions. L’aspect ludique et décalé permet toutes les audaces et amène une richesse à cette phase de brainstorming.
  • L’expérimentation de solutions à travers le jeu permet de bénéficier d’un cadre sécurisé et sécurisant et facilite le passage à l’action.

4 conseils pour un Théâtre Forum réussi

  1. Prenez tout le temps nécessaire pour bien préparer la représentation. Comme tout atelier de facilitation efficace, une phase de préparation poussée est nécessaire. Un soin particulier sera pris pour échanger avec des représentants du groupe pour explorer et comprendre le contexte, identifier la ou les problématiques du groupe et capter les besoins et leviers de motivation des personnes confrontées au problème. Cette phase réclame écoute active et empathie. Comme toute pièce de théâtre, prenez le temps de répéter et d’adapter la mise en scène jusqu’à trouver un ton juste.
  2. Ne « surjouez » pas. Les acteurs sont parfois « cabotins » et peuvent avoir la tentation d’amplifier le problème, de caricaturer certains personnages.  En s’éloignant d’une mise en scène réaliste, vous risquez de perdre le lien avec le public et d’avoir une population qui ne se reconnaît plus dans la situation jouée.
  3. Veillez à ce que le joker conserve une stricte neutralité, par exemple en ne portant pas de jugement sur les réactions ou les propositions du public. Cette posture qualifiée de « basse » permet d’installer un climat de confiance propice à la libération de la parole et à l’expérimentation. Pour l’aider, le joker peut réutiliser les mots du public et demander des précisions à chaque fois qu’il voit un risque d’interprétation. Vous pouvez pour cela vous inspirer de techniques de coaching ou du clean language
  4. Explorez le registre des émotions. J’invite le joker au cours du débat à demander au public ce que les protagonistes de la saynète peuvent ressentir. De la même façon, le joker peut solliciter le public sur ce qu’il ressent. Cette invitation à faire preuve d’empathie joue souvent un rôle clé dans la compréhension de la problématique et la prise de recul. Derrière les émotions se cachent souvent des besoins non satisfaits …    

Un peu d’histoire …

Le théâtre forum est né il y a 50 ans au Brésil. Il a été développé autour de problématiques sociétales rencontrés notamment dans les favelas au Brésil sous la junte militaire. C’est autour d’Augusto Boal metteur en scène de talent et travailleur social que le format est né et s’est développé. Son exil forcé en Europe a permis à la pratique d’essaimer dans toute l’Europe. En France on peut citer la compagnie Théâtre de l’opprimé

Pour approfondir, je vous conseille les ouvrages suivants ou plus simplement de participer à une session de Théâtre Forum. A défaut vous pouvez visualiser une des nombreuses vidéos disponibles sur le sujet. 

        

En synthèse …

Le Théâtre Forum en offrant au groupe à la fois protection (environnement sécurisé où l’on peut tester) et permission (passage à l’action facilité par le jeu) se révèle un outil de transformation puissant à destination de tous les publics.

Remerciements

Merci  à Olivier Tsevery, professeur d’improvisation, qui m’a fait découvrir cette pratique en 2017 ainsi que mes talentueux partenaires de jeu, Pascal Peidro et Charly Lacoste qui m’accompagnent dans nos représentations à Lectra et sur les routes.

 

À propos de Jérôme Urvoas

Responsable du coaching chez Lectra

À lire aussi

dynamiser restitution atelier

Comment dynamiser vos temps de restitution en atelier ?

  Qui improvise un discours, en dit trop ou trop peu. Proverbe latin Finis les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *