Les icebreakers (3/4) : 8 jeux pour démarrer une réunion – faire passer des messages

Les icebreakers pour faire de la pėdagogie

Briser la glace, c’est aussi une occasion de faire passer des messages à travers le jeu. Pourquoi ne pas commencer votre réunion par une mise en situation ludique qui vous permettra de rebondir sur le thème de l’atelier ?

Il existe de nombreux icebreakers de ce type qui en disent long sur le travail en équipe ou le fonctionnement d’un projet. On est ici à la limite du team building et comme souvent dans ce genre d’exercices, le plus intéressant est l’échange avec le groupe qui en est fait après.

La bâton d’hélium

Roulez un long pan de brownpaper pour en faire un rouleau long et léger. Maintenant, demandez aux participants de soutenir collectivement le tube en utilisant uniquement 2 points de contact sur les 2 index.

L’objectif est alors de poser le tube au sol tout en conservant les 2 points de contact. Ne vous fiez pas à l’apparente simplicité de l’exercice. Naturellement, le tube à tendance à monter et il faut énormément de synchronisation pour réussir à le poser au sol. Cet icebreaker en dit long sur le syndrome du « c’est pas moi, c’est l’autre ».

Durée : 15/20 min
Nombre de participants : de 5 à 10 (sur un baton)
Matériel : un pan de brownpaper roulé et scotché

Baton d'hélium

Chamallow challenge

Constituez vos équipes (5/6 personnes maximum par équipe) et distribuez leur le matériel :

  • 10 spaghettis
  • 1 mètre de scotch
  • 1 mètre de ficelle
  • 1 chamallow

L’objectif est simple : construire la structure la plus haute possible permettant de supporter le chamallow pendant plus d’une minute. Temps réglementaire : 7 minutes.

C’est un exercice riche d’enseignements sur les stratégies de collaboration. L’expérience a montré que ceux qui s’en sortent le mieux sont les enfants car ils n’ont pas peur de l’échec et ils fonctionnent plus volontiers sur un mode itératif. Au pire, vous pourrez toujours proposer l’exercice au prochain goûter d’anniversaire de votre fils, ça marche aussi 😉

Durée : 45 min + 15 min de debrief
Nombre de participants : des équipes de 5/6 

Chamaillow challenge
Le jeu du pont 

Cet icebreaker est assez similaire au chamallow challenge, mais si vous connaissiez déjà ce dernier, cela vous permettra de proposer une alternative.

Dans cet icebreaker les règles vont être sensiblement les mêmes que le chamallow challenge, en revanche il ne vous faudra que 20 feuilles de papier A4 vierges et…une petite voiture style Majorette.

L’objectif est simple, chaque équipe va disposer de 7 minutes pour construire le pont le plus long possible à l’aide des feuilles : pas de découpage à l’aide de ciseaux, pas de colle.

Ce pont devra être suffisamment robuste pour que la petite voiture puisse le traverser sur au moins 2/3 tiers de sa longueur.

Simple, efficace.

Découvrez d’autres icebreakers  :

PS : la réponse à l’énigme de l’épisode 2 est que la personne qui entre dans le bar a le hoquet.

À propos de David & Sacha

Co-fondateurs et associés du WORKLAB

À lire aussi

delegation poker - management

Intelligence collective : comment éviter de générer de la frustration chez les participants ?

Aujourd’hui, on vous livre un truc essentiel pour permettre un essor durable des démarches d’intelligence …

2 Commentaires

  1. Ha ben le voilà le marshmallow challenge! 😉 les bonnes pratiques se retrouvent partout

    • et oui le marshmallow challenge est un incontournable et que d’enseignements à en tirer dans le fonctionnement d’une équipe, ça marche à tous les coups !!
      A utiliser également comme animation pour l’anniversaire de son petit dernier, ça marche aussi très bien !
      dans le même esprit, il y aussi le egg drop challenge et le jeu du pont !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *