2 icebreakers sympas pour débuter vos ateliers de créativité

Dessine moi une pomme 

  • Nombre de participants : de 5 à 20 personnes
  • Durée : 20 minutes 
  • Matériel : des feutres, une feuille de paperboard par équipe

En quelques mots : 

Cet icebreaker permet de :

  • Libérer les zones cérébrales créatives
  • Dynamiser le rebond d’idées à l’aide du collectif
  • Effectuer une « purge » des idées convenues

Comment ça marche ?

1 – Répartir les participants en sous-groupe d’environ 5 personnes.

2 – Inviter chaque sous-groupe à se mettre debout devant leur feuille de paperboard et distribuer un feutre à chaque participant

3 – Faire dessiner une matrice de 16 cases sur chaque feuille.

4 – Lancer le challenge au sein de chaque sous-groupe de « représenter une pomme de 16 façons différentes », en 5 minutes maximum, en les dessinant dans les cases de la matrice.

5 – Une fois le temps écoulé ou dès qu’une matrice est remplie par un sous-groupe, demander à chaque sous-groupe de présenter rapidement sa production.

6 – Débriefer les dessins réalisés par chaque sous-groupe, en échangeant sur les méthodes utilisées et en insistant sur l’évolution du caractère créatif des dessins produits.

Les messages clés

Ce jeu permet de faire travailler les participants sur la pensée divergente, c’est dire notre capacité à envisager un maximum d’alternatives différentes pour un sujet donné. C’est la première étape d’un exercice de créativité. Edward De Bono l’appelle également la pensée divergente.

Pour réussir cet exercice et trouver les 16 alternatives demandées, il ne faut pas se limiter ou s’autosensurer. On peut s’autoriser par exemple à envisager toute forme de « pomme » : pomme de douche, pomme de pin ou pourquoi pas paume de main ?

Servez-vous de cet exercice pour expliquer aux participants que l’objectif de la première phase d’un exercice de créativité est de générer un maximum d’idées pour avoir la chance d’en trouver une bonne ; alors pas de limites !

L’alphabet des concepts

  • Nombre de participants : de 4 à 20 personnes
  • Durée : 30 minutes maximum avec 3 minutes de réflexion individuelle puis 1 minute de présentation par participant
  • Matériel : Des feuilles sur lesquelles sont écrites les lettres de l’alphabet (HI, JK, WXYZ sont regroupées)

En quelques mots : 

Un jeu d’inclusion parfait pour démarrer une séance de créativité et  connecter les participants à la thématique de la réunion.

Comment ça marche ?

1 – Distribuez à tous les participants une feuille marquée d’une lettre

2 – Laisser ensuite 3 minutes de réflexion pour que chaque participant écrive sur sa feuille un mot commençant par la lettre qui y est inscrite. Ce mot doit être en lien avec le sujet de la réunion.

3 – A tour de rôle, chacun va présenter son mot au groupe. En guise de compte rendu, on pourra créer un nuage de mots à l’aide d’un des nombreux outils disponibles en ligne. Ce formalisme esthétique et synthétique donnera un bon aperçu de l’état d’esprit des participants au commencement de la réunion.

Les messages clés

Une bonne façon de rentrer gentiment dans le sujet de l’atelier. C’est aussi un exercice de pensée latérale : trouver un mot en lien avec le sujet avec une contrainte nous pousse à nous décadrer.

Vous voulez en savoir plus sur la pensée latérale ?

Je vous invite à jeter un oeil sur les livres d’Edward de Bono (mais si vous savez, les chapeaux De Bono !).

 

À propos de David & Sacha

Co-fondateurs et associés du WORKLAB

à lire aussi

Comment dynamiser vos temps de restitution en atelier ?

  Qui improvise un discours, en dit trop ou trop peu. Proverbe latin Finis les …

découvrir la facilitation de groupe

Le LIVE #1 – Mars 2019 – Découvrir la facilitation de groupe

Dans ce LIVE du 20 mars 2019, découvrez en 1h ce qu’est la facilitation de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *